Antiquae Bellum Index du Forum
Antiquae Bellum
Incarnez un dirigeant d'une nation antique de votre choix. Entre guerre, diplomatie et commerce faites de votre nation la plus grande de toutes et marquez à jamais le monde de votre empreinte.
 
Antiquae Bellum Index du ForumFAQRechercherMembresGroupesProfilS’enregistrerConnexion

crise en Scythie (566-575)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Antiquae Bellum Index du Forum -> Antiquae Bellum -> Rumeurs du monde
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maitre du Jeu
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 1 095

MessagePosté le: Sam 28 Mar - 16:14 (2009)    Sujet du message: crise en Scythie (566-575) Répondre en citant

566

Le ciel était clair et la journée s'annonçait belle. Ayant préparé une allocution pour son peuple, le roi de Scythie s'apprêta à monter sur le podium du haut duquel il déclarerait que des négociations étaient en cours avec le royaume de Sarmatie afin de récupérer la capitale.
Lorsque le moment fut venu, il gravit les marches d'un pas ferme et décidé. S'appretant à prendre la parole, il fut surpris de constater à quel point le nombre de personnes assistant à ses déclarations avait diminuer au fil des mois.

"Peuple de Scythie! Aujourd'hui est jour de fête! J'ai en effet reçu la visite de diplomates sarmates nous demandant de cesser les hostilités. En échange de la paix et de la restitution de leur capitale, je compte demander aux sarmates la restitution de notre capitale et de nos terres!"

Etrangement, nul manifestation de joie ne se fit entendre parmis la foule assemblée.

"ami, réjouissons-nous! La guerre est fini!"

Soudain, un cris se fit entendre parmis les personnes assemblées:

"Nous, les adeptes de Batraz, dieu des guerriers et de la juste colère, nous accusons le roi de scythie d'être un lâche! Nous exigeons que nous soit remis le trône de Scythie afin que nous lui rendions sa gloire passée et que les cultes véritables soient restaurés!"

Alors que la garde encerclait la place afin de mettre aux arrêts l'agitateur, un sifflement se fit entendre. Tous purent voir la flèche désormais fichée dans la poitrine du roi de Scythie. Alors que celui-ci tentait de réaliser ce qui se produisait, d'autres sifflements se firent entendre et, aussitôt, le roi fut transperçée par la multitude de flèches que les fanatiques lui tirèrent dessus.
sortant alors de la foule, le prêtre de Batraz monta sur le podium, dégaina une longue dague tranchante et lentement, il s'approcha du roi.
Dépassée par les évenements, aucuns gardes n'osa esquisser le moindre geste. S'adressant à la foule, le prêtre dit alors d'une voie claire:

"ecoutez-moi, peuple de Scythie. Nous, les gardiens de la vrai foi, nous saurons rendre à notre patrie sa splendeur d'antan!"

C'est donc sous les vivas de la foule que le roi de Scythie finit par être égorgé.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Alors que le roi de scythie avouait avoir perdu la guerre et acceptait les négociations, il commit l'erreur de refuser de reconnaitre la puissance du clergé et de lui accorder une récompense dans sa participation à la guerre contre les sarmates. Grave erreur! Les projets avoués du roi de civiliser sa nation ainsi que le déshonneur dûe à la défaite avaient déjà bien échauffé les esprits. Profitant de la confiance du roi à leur égard, les dirigeants du plus puissant culte de la nation scythe décidèrent que le moment était venu pour eux de prendre en main le pays.
actuellement, nul ne connait la situation en Scythie: les frontières sont fermées et nul n'ose plus les franchir...Certain dise que les cultes anciens et oubliés ont refait surface et que d'horribles cultes sont à nouvau célébrés.


567

La situation se clarifie en scythie.
Au nord, les adeptes de Batraz tiennent l'ancienne capitale sarmate (qui l'actuelle capitale scythe). Ceux-ci considère que le roi ainsi que ses conseillers ont failli. Rassemblant les milices fanatiques sous leur bannière, ils chassèrent l'ensemble des étrangers de leurs terres.
Sur toute la partie Ouest du territoire ainsi que dans l'ancienne péninsule du Bosphore Cimmérien se dresse les terres du culte de Papaios. Ceux-ci, plus modérés, laissèrent les étrangers en paix et accueillir même les personnes ayant fuit les adeptes de Batraz. La puissance du culte de Papaios vient du fait que celui-ci tient actutellement l'ensemble des ports de Scythie.
Au centre du territoire de ce qui fut l'ancienne scythie, se dresse aujourd'hui le territoire du culte de Tabiti. Ayant gardé un soupçon de fidelité envers leur ancien souverain et sa famille, ils tentent (en vain pour l'instant) de calmer la situation.
Enfin, à l'Est, les royalistes se sont réunit autour du seul survivant de l'ancienne famille royale. De loin la faction la plus faible, celle-ci ne doit sa survie qu'à la bienvaillance des fidèles de Tabiti qui empêche toute incurssion des adeptes de Batraz sur leurs terres.




568

La situation ne cesse de dégénerer en Scythie. Alors que d'un côté, les royalistes et les cultistes de Tabiti semblent pouvoir trouver un arangement, les adeptes de Papaios semblent rejoindre le point de vue des membres du culte de Batraz.
Au nord,  sur les terres de ce même culte, la situation devient véritablement alarmante: les fanatiques sont retournés à une forme extrêmement primitive de leur culte et, pour satisfaire leur dieu, se livrent à des sacrifices humains qu'ils disent "avide de sang et de vengeance".
Cela pourrait déjà être suffisament dramatique en soi mais à tout ceci vient s'ajouter le fait que les victimes choisies pour prendre part à ces abiminations ne sont autre que les prisonniers de la récente guerre contre la Sarmatie. Il semble désormais certain que bientôt les adeptes de Batraz reprendront les armes. Reste à savoir si ils chercheront à unifier la Scythie sous leur volonté ou s'ils partiront à nouveau en guerre contre les sarmates.

569

Triste année pour les royaliste et pour les adeptes de Tabiti: profitant du couvert de la nuit, un assassin envoyé par les cultiste de Batraz se faufila dans les appartements royaux et mis fin aux jours du roi. Afin d'éviter tout problème, il mit également fin à la vie de toute sa famille. Ainsi, en cette année 569, l'entièreté de ce qui restait de la famille royale scythe périt, laissant le pays en proie au chaos le plus complet.

570

Après quatres années de vives tensions, il semble que la guerre civile qui couvait en Scythie soit prête à éclater. Déjà, les divers ordres religieux rassemblent leurs fidèles avec le but avoué de réunifier la Scythie sous leur règne.
En plus de cela, la branche royaliste semble s'être dissoute dans le culte de Tabiti suite à l'assassinat de leur dirigeant (ce qui réduit les camps en présence à 3: les adeptes de Batraz, les cultistes de Tabiti et ceux de Papaios).

571

Cinq années déjà que la colère grondait en Scythie. Malgré les offres de paix du royaume sarmate, la paix ne semble pas prêt de revenir. En réaction à la décision sarmate de fermer les frontières qu'elle a en commun avec eux, les cultistes de Batraz désidèrent de se livrer  à une politique agressive consistant, pour l'essentiel, en diverses échaufourées sur la frontière. Voyant ce qu'ils considérèrent comme la réalisation d'une menace potentielle, les adeptes de Tabiti décidèrent d'entrer en conflit ouvert contre le culte de Batraz. En terre du culte de Papaios, les discussions vont bon train concenrnant une trêve avec les sarmates.

572

Décidé à en finir, les adeptes de Batraz franchirent cette année la frontière sarmate avec la ferme intention de semer la mort et la destruction sur l'ensemble du territoire. Etant cependant extrêmement désorganisés, ils ne purent jusqu'à présent causer la chute d'aucune place forte. C'est donc une armée de brigands et de bandits qui parcoure actuellement les campagnes sarmates.
Les deux autres ordres semblent pouvoir trouver un compromis dans la gestion du territoire et les négociations se poursuivent dans le but de proposer un accord satisfaisant pour l'ensemble des parties en présence.

573

Profitant de la faiblesse des adeptes de Batraz, les cultistes de Papaios et de Tabiti s'unirent avec la ferme intention d'anéantir ce culte de déments. Lorsqu'ils pénetrèrent sur les terres de Batraz, ces un spectacle horrible qui s'offrie à leurs yeux: partout, les membres du culte perverti de Batraz se sont livrés à des actes dont l'horreur et la violence ne firent chanceler plus d'un. Alors que le conflit s'annonçait de courte durée, les adeptes de Batraz se livrèrent à une résistance acharnée. La guerre fait désormais rage en Scythie.

574

Durant cette première année de guerre ouverte sur le sol scythe, les actes de violences furent légion. D'après certains témoignages, certaines prairies seraient entièrement rougies par le sang des victimes de cette guerre fatricide opposant les adeptes de Batraz aux deux autres cultes.
Un changement majeur est à noter cette année: fatigués par des années de conflits, le peuple commence à ne plus soutenir les 3 cultes. Toutefois, dans l'attente d'un dénouement, ce même peuple est le premier à souffrir de ce conflit.

575

Cette année restera dans tous les esprits comme l'année de la fin de la Scythie. Fatigué par des années de guerre, les civils refusèrent de se battre d'avantage pour une cause qui ne menait à rien. Profitant d'un appaisement momentané dans le conflit, plusieurs seigneurs de guerre passèrent à l'acte et ils détruisirent les ordres belliqueux.
N'ayant plus rien pour maintenir sont intégrité, la Scythie vola en éclats et désormais, la région retourne peu à peu à l'état sauvage.


Dernière édition par Maitre du Jeu le Lun 6 Avr - 11:26 (2009); édité 12 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 28 Mar - 16:14 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Grande Gaule
Celtes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2008
Messages: 1 001

MessagePosté le: Sam 28 Mar - 16:39 (2009)    Sujet du message: crise en Scythie (566-575) Répondre en citant

Nous saluons cet acte de population avec toute la joie qu'il est possible d'éprouver.
_________________
L'Empire Gaulois, des montagnes ibériques, jusqu'aux lointaines ecosses, jusqu'à la frontière de germanie, et aux plaines italiennes verdoyantes.


Revenir en haut
Rhodes


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2009
Messages: 434

MessagePosté le: Sam 28 Mar - 22:51 (2009)    Sujet du message: crise en Scythie (566-575) Répondre en citant

Les anciens accords commerciaux seront-ils honorés ?
_________________
Il y a deux choses à craindre : l'envie des amis et la haine des ennemis.

Cléobule de Rhodes


Revenir en haut
Sarmatie


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 71
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 01:13 (2009)    Sujet du message: crise en Scythie (566-575) Répondre en citant

Le Grand Roi Sarmate aimerait discuter pacifiquement avec les représentants des cultes Scythies, les Sarmates et les Scythies sont de même sang, même si certaine personne mal avisé ont considéré que anéantir les Sarmates étaient la seule solution. Nous nous retrouvons maintenant avec cette situation désastreuse et le Grand Roi Sarmate aimerait trouver des accords qui pourrait aider tous ou la majorité des partis.
_________________
Grand Roi des Sarmates


Revenir en haut
Maitre du Jeu
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2008
Messages: 1 095

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 09:23 (2009)    Sujet du message: crise en Scythie (566-575) Répondre en citant

Les prêtres de Tabiti se déclarent prêts à vous écouter sans réserve. Hélas: ceux de Papaios sont quelque peu méfiants et les adeptes de Batraz ont directement refusé tout type d'accord avec vous.

Revenir en haut
Sarmatie


Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2009
Messages: 71
Localisation: Québec

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 01:53 (2009)    Sujet du message: crise en Scythie (566-575) Répondre en citant

Cela m'étonne grandement, je me doutais de la réponse des Batraz, mais celle des Tabiti et des Papaios est vraiment étonnante.

Malgré tout.

Cette crise qui traverse la Scythie vient directement de la Guerre entre les Sarmates et les Scyhtes/Macédoniens, comme nous avons pu le remarquer, les Sarmates ont mieux résister que l'avais cru l'ancien Roi Scythe. Cela prouve notre dévouement et notre force, mais les troubles découle directement des Sarmates et cela me désole, nous sommes tous de même sang et nous devrions être unis plutôt que séparer, mais la séparation est obligatoire en se moment.

Toute proposition de votre part sera accueilli à bras ouvert, les Sarmates se déclare prêt à aider les Cultes étant pacifique avec eux. Pour les Sarmates donc, les territoires des adeptes de Batraz sont donc considéré comme un territoire en part entière détaché de la Scythie, territoire interdit, les frontières avec les Sarmates sont donc bloqué pour se territoire.

Les Sarmates sont prêts à des pactes ou des alliances avec les deux autres cultes, des accords économique aussi, les Sarmates sont d'ailleurs prêt à accueillir toute personne préférant venir sur les territoires Sarmates. Nous ne refuserons pas non plus si une Secte prèfererait se souder au territoire Sarmate.
_________________
Grand Roi des Sarmates


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:54 (2017)    Sujet du message: crise en Scythie (566-575)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Antiquae Bellum Index du Forum -> Antiquae Bellum -> Rumeurs du monde Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème Pluminator imaginé et réalisé par Maëlstrom